[1, 2, 3 ou 4 accords] Épisode 1 : Un seul accord ?

[1, 2, 3 ou 4 accords] Épisode 1 : Un seul accord ?

Est-il possible d’écrire une chanson avec un seul accord ?

Dans cet article, je vous propose de découvrir une sélection de chansons qui ont fait le choix de n’avoir qu’un seul accord !

Si vous voulez tout savoir sur les accords, lisez au préalable l’épisode 0 de cette série.

Peut-on faire une chanson avec un seul accord ?

Bien sûr, tout est possible en musique ! Néanmoins utiliser un seul accord enlève une composante essentielle de la musique tonale : le principe de tension / résolution. On peut néanmoins ressentir ce cas particulier de l’accord unique comme une tension permanente, car notre habitude nous fait attendre un développement harmonique qui n’arrive jamais.

Ce choix peut également être fait pour « marteler » le propos au maximum, et/ou générer une sorte d’hypnose.

Il faut néanmoins que cela serve la chanson, et qu’elle ait d’autres éléments à mettre en avant pour ne pas être monotone.

On constate donc qu’il n’y a pas beaucoup d’exemples dans notre musique populaire.

En voici néanmoins quelques-uns utilisant (presque) exclusivement un seul accord.

Comptines avec un seul accord ?

Les comptines exploitent en général les principes les plus simples et familiers de la musique tonale, pour qu’elles soient agréables à l’oreille et faciles à retenir.

Ainsi on retrouve presque toujours le principe de tension / résolution, avec en particulier la cadence parfaite, c’est à dire l’enchaînement de l’accord de degré V (le Sol dans la tonalité de Do majeur) et du degré I (le Do en Do majeur) pour conclure les séquences. En effet, la cadence parfaite est par définition la conclusion la plus parfaite, et les comptines l’utilisent énormément.

C’est pourquoi je n’ai pas réussi à trouver de comptine qui soit réellement sur un seul accord.

J’en ai néanmoins trouvé deux qui sont parfois écrites sur un seul accord. À mon sens cela a pour seul intérêt de permettre de chanter en canon. En effet, dans le cas du canon, différentes parties de la chanson sont superposées en même temps, ce qui empêche de faire des variations sur l’accompagnement. Ce cas se rapporte alors plutôt à la technique du contrepoint, qui est une superposition de mélodies différentes, sans réellement d’accord.

Pour illustrer cet article avec des chansons réellement sur un seul accord (ou presque), je vous propose donc quelques exemples plus adultes.

Chansons basées sur un riff (phrase musicale) unique :

Chansons soul, funk et reggae, qui compensent l’absence de mouvement harmonique grâce à leur riches arrangements (merci la basse)

Chansons hypnotiques, basées sur la musique indienne

Chanson dance-pop basée sur la dynamique des arrangements

Chansons hip-hop, un genre moins basé sur les changements d’accords, et qui utilise souvent des samples, limitant forcément les progressions harmoniques

 

La suite au next episode, avec cette fois-ci 2 accords !

izikub : la boîte à musique des petits créatifs !

izikub est un jeu d’éveil musical qui permet à l’enfant d’expérimenter facilement différentes combinaisons d’1, 2, 3 ou 4 accords, pour lui permettre de créer très facilement ses propres musiques.